Covered Call IntroCet article devrait être lu par toute personne faisant de l’investissement sur actions ou ETF. En effet, le Covered Call permet de se couvrir contre un légère baisse du marché, obtenir un rendement supplémentaire pour ses actions et réduire son prix de revient sans risque !

Qu’est-ce qu’un Covered Call ?

Le Covered Call est le terme employé dans le monde du trading sur options pour définir une position acheteuse sur actions (ou ETF) à laquelle on vient rajouter la vente d’options Call.

Si vous possédez déjà dans votre portefeuille 100 actions XYZ, vous pouvez vendre un Call “contre” vos actions. Il ne vous reste qu’à choisir l’échéance et le prix d’exercice (strike) du Call. Vous pouvez même ouvrir la position avec un ordre unique chez un broker spécialisé.

Covered Call CSCO

Ci-dessus, un exemple avec Cisco Systems (CSCO). J’achète 100 actions (ou je possède déjà 100 actions) à $29 et je vends un Call d’échéance juin et de strike $30 pour une prime de $0,60.

Quel est le profil de pertes et profits d’un Covered Call ?

Covered Call Risk

Le seul inconvénient du Covered Call est de limiter le gain à la hausse. En effet, comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-contre avec le trait noir en gras, qui représente les pertes et profits de la position à expiration, celui-ci devient horizontal au niveau du strike du Call vendu ($30 dans l’exemple ci-dessus).

Même si l’action monte au-dessus des $30 à l’expiration des options, la position ne pourra pas gagner davantage. Le gain est capé.

En revanche, comme je touche une prime de $0,60 par option, mon point mort (break even) est plus faible que mon prix d’achat. En effet, je peux déduire cette prime de celui-ci, à savoir: $29 – $0,60 = $28,40. Ma position est donc profitable à partir de $28,40.

Quel est le capital requis pour un Covered Call ?

Le Covered Call ne réclame aucun capital supplémentaire pour mettre en place le trade ! La vente d’un Call oblige à vendre les actions si l’on est assigné. Comme vous possédez les actions, au pire vous vendez vos titres et vos actions disparaissent de votre portefeuille. Les brokers ne demandent donc aucune marge.

Quand mettre en place un Covered Call ?

A chaque fois que vous achetez des actions ! En effet, puisque vendre un Call contre vos actions ne vous coûte rien, pourquoi ce priver de cette prime qui vous permet de toucher un revenu complémentaire et de baisser votre prix de revient ?

Quels strike et échéance choisir ?

Il n’y a malheureusement pas de bonne réponse à cette question. Vous devrez choisir votre échéance en fonction de votre prix d’achat et de vos objectifs de cours et de durée de détention de vos actions.

Voici la chaine des options pour les Calls de CSCO sur 3 échéances différentes, 15 mai, 19 juin et 17 juillet:

Covered Call CSCO 15May

Covered Call CSCO 19June

Covered Call CSCO 17July

Comme vous pouvez le voir, les primes varient en fonction du strike et des échéances. Prenons l’exemple du Call de strike $30. La prime est de $0,37 pour le 15 mai, de $0,59 pour le mois de juin et de $0,70 pour le mois de juillet. La prime n’est pas proportionnelle à la durée de détention des options, j’en ai déjà parlé dans cet article.

Tout dépend également de votre anticipation sur le sous-jacent. Si vous pensez que CSCO peut fortement monter, alors préférez la vente d’un Call de Delta 0,16. En revanche, si vous souhaitez avoir une petite protection en cas de faible baisse de l’action, alors préférez la vente d’une option dans la monnaie (ITM) comme le Call $29 ou $28.

CSCO annonce ses résultats demain après la clôture. La volatilité implicite est assez élevée, il est intéressant de vendre un Call si vous possédez les actions ou de vendre un Put si vous ne les avez pas encore en portefeuille.

Vendre un Put représente le même profil de risque qu’un Covered Call mais demande moins de capital pour mettre en place le trade. Si le trade est gagnant, le rendement sera meilleur. Au pire, si vous êtes assigné sur votre Put, vous serez obligé d’acheter les actions. Si investir dans CSCO vous intéresse, alors pas de problème. Vous pourrez ensuite vendre des Calls contre vos actions pour transformer votre position en Covered Call.

Post Author: Paul de Celtinvest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *