les six meilleurs mois en bourse GraphLe 30 avril, j’ai publié un article sur l’adage boursier: Sell in may and go away. Maintenant que la période concernée dans l’article est terminée, il est temps de faire un petit bilan et de voir ce que nous réserve l’avenir…

Bilan de la période passée

La performance du SP500 dans la période comprise entre fin avril et fin octobre est quasi nulle. En effet à quelques points prêts, le SP500 n’a pas bougé si l’on compare d’un point à un autre. En revanche, si vous étiez devant vos écrans, vous savez qu’il a fait le yoyo. Et certains d’entre vous ont peut-être même eu quelques sueurs froides puisque nous avons assisté à une baisse de 12.5% entre le point haut et le point bas de cette période.

Le graphique ci-dessous vous montre à quel point, malgré un résultat final proche de zéro, le marché n’a pas été de tout repos ces derniers mois.

les six meilleurs mois en bourse SP500

Les six meilleurs mois en bourse

Si la période de mai à octobre est rarement propice à de grands rallyes haussiers, ce n’est pas le cas de la période qui se présente à nous. Les mois de novembre à avril sont souvent considérés comme les six meilleurs mois en bourse.

En effet, si je reprends le tableau des journées haussières et baissières sur le SP500 depuis 1950 que vous avez déjà vu dans l’article du 30 avril, une grande proportion de journées haussières (plus de 60%) se trouvent dans la période de novembre à avril.

Sell in May and go away up&down

 

Faisons une petite comparaison entre la période de “Sell in may and go away” et “les six meilleurs mois en bourse”:

Voici ce que donne la stratégie qui consiste à acheter le SP500 début mai et à clôturer la position début novembre depuis janvier 1960 à nos jours avec un portefeuille de $10 000 en début de backtest.

Sell in May and go away strat

Et maintenant, sur la même durée mais en achetant les six meilleurs mois en bourse:

Comme vous pouvez le constater, c’est le jour et la nuit entre ces deux stratégies ultra-simples. Pendant que la performance de la première est de ~44.6%, la performance de la deuxième est de 2166% !

Alors je ne suis pas en train de vous dire d’acheter aveuglément le SP500, mais je pense qu’avant que vous envisagiez le pire comme voudraient bien vous faire croire certains gurus qui prédisent l’effondrement du système depuis plusieurs années maintenant (je ne citerai personne ), vous pourrez peut-être trouver de belles opportunités sur les marchés ?

 

Surperformer les six meilleurs mois en bourse ?

Comme vous venez de la voir, acheter début novembre peut s’avérer très rentable. Mais, est-il possible de faire encore mieux ?

La réponse est… peut-être ! En tout cas, si vous voulez essayer de faire mieux, je vous conseille d’utiliser les Exchange Traded Funds (ETF) présents dans la stratégie de Kaeppel comme XLK par exemple. Ou bien des sociétés qui composent cet ETF comme Apple (ma préférence), Microsoft, Google, Facebook…

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez la première partie de mon livre sur les options

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez la première partie de mon livre sur les options

Comprendre les Options
 

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :