Diagonal Spread. Stratégie sur options de Strikes et d’échéances différentes.

Diagonal Spread intro

En discutant sur le forum de la communauté Celtinvest avec un de mes élèves, je me suis aperçu que je n’avais encore pas présenté le Diagonal Spread, qui est pourtant une stratégie que j’utilise régulièrement. Cela m’a semblé être une bonne façon de terminer l’année. Le dernier article de l’année étant habituellement consacré au bilan de mon année écoulée (voir celui de 2016). A moins que cette année, j’ai une meilleure nouvelle à vous annoncer…

 

Qu’est-ce que le Diagonal Spread ?

Le Diagonal Spread est un Calendar Spread, mais au lieu d’utiliser les mêmes Strikes entre les options, on va choisir des Strikes différents.

Comme toujours, on peut acheter ou vendre un Diagonal Spread. Selon les sous-jacents, on a l’embarras du choix concernant le choix des échéances et des Strikes pour choisir nos options. Voici quelques exemples sur le SPY.

Je commence par vous montrer le graphique de P&L de la vente d’un Diagonal (que je ne fais jamais). Notez que ce type de Diagonal se met en place pour un crédit. Mais la marge demandée est très importante car l’option vendue long terme n’est pas couverte par l’achat de l’option court terme.

SPY Diagonal Spread 03

 

Maintenant, un autre type de Diagonal. A l’achat cette fois-ci. On achète un Call long terme très OTM et on vend un Call court terme plus proche. Ce trade se met en place pour un léger débit.

SPY Diagonal Spread 01

 

Puis le Diagonal que j’utilise le plus souvent. On achète un Call long terme ATM ou ITM et l’on vend un Call court terme OTM.

SPY Diagonal Spread 02

Pourquoi utiliser l’achat du Diagonal Spread ?

J’aime beaucoup utiliser l’achat de Diagonal Spread. Premièrement parce que je suis sûr d’avoir un risque limité. En effet, le maximal que je puisse perdre est connu dès la mise en place du trade. En utilisant un pricer comme celui de TradeStation qui m’a servi aux copies d’écran que vous pouvez voir, je comprends tout de suite combien ce trade peut me rapporter mais surtout, combien je risque. Je vous rappelle que le trading, c’est avant tout, une gestion du risque.

Deuxièmement, c’est un trade qui permet de faire des ajustements. Dans l’achat d’un Diagonal Spread, il y a l’option vendue qui arrive à expiration avant l’option achetée. On peut ainsi revendre une nouvelle option qui permettra de toucher un crédit supplémentaire et ainsi réduire le risque sur le trade. Je vous le rappelle une deuxième fois, le trading, c’est avant tout, une gestion du risque. 😉

 

Combien coûte l’achat d’un Diagonal Spread ?

La marge nécessaire à l’achat d’un Diagonal Spread peut varier en fonction des Strikes choisis. Si l’achat du Strike de l’option long terme est situé avant le Strike de l’option vendue (3eme exemple ci-dessus et exemple sur GILD ci-dessous), alors le prix que je paie pour mon Spread correspond à ma marge et mon risque ($301 sur le 3eme exemple ci-dessus et $565 sur GILD ci-dessous).

En revanche, si l’achat du Strike de l’option long terme est situé après le Strike de l’option vendue (2eme exemple ci-dessus), alors il faut ajouter la différence entre les Strikes + la prime payée. Voici le trade en question.

Voyez que le trade coûte seulement $0,48. Mais j’ai acheté un Call plus éloigné ($270) que le Call vendu ($269). Ma marge et mon risque sont donc de ($270 – $269) = $1 + $0,48 = $1,48 ($148).

 

Exemple de Diagonal Spread sur GILD.

Dans mon service de formation par l’exemple, le 27 octobre, j’ai clôturé un Diagonal Spread sur AAPL pour un rendement de 36% en 28 jours.

Le 3 novembre, j’ai ouvert un nouveau Diagonal Spread sur GILD cette fois. J’ai acheté le Call de Strike $70 d’échéance mars 2018 et vendu le Call de Strike $77,50 d’échéance décembre pour un débit de $5,65. Mon risque global est donc de $565.

Voici le graphique de P&L de mon Diagonal Spread.

GILD Diagonal Spread

Notez que quelle que soit la hausse de GILD, ce trade ne pourra pas perdre. Si l’action finie sous les $77,50 qui correspond au Strike vendu de mon Call court terme, je pourrai vendre un nouveau Call et ainsi réduire le risque sur mon Call long terme. En théorie, je pourrai recommencer l’opération sur l’échéance de janvier, février et mars. Ce qui me donnera 3 nouvelles occasions de réduire le risque pour le rapprocher de zéro.

 

Apprenez à maitriser le Diagonal Spread.

Pour info, le trading sur le Bitcoin va pouvoir commencer le 18 décembre sur le CME. Lorsque les options seront disponibles, le Diagonal Spread sera un très bon moyen « d’investir » à moyen / long terme sur le Bitcoin sans prendre de risque inconsidéré.

Si vous voulez apprendre à maitriser parfaitement le Diagonal Spread ainsi que d’autres stratégies sur options, mais aussi apprendre à investir correctement sur les marchés US et recevoir mes trades dont les performances sont les suivantes depuis le lancement du service : +66% ; +2% ; +24% ; +1% ; +36% (Diagonal Spread sur AAPL dont je parlais ci-dessus) ; +42% ; +20% ; +5% ; +32% ; +222%  ; -22% ; +6% ; +86% ; +25% ; +10% ; +22% ; +4% ; +7% ; +5% ; +14% ; +10% ; +8% ; -15% (91% de trades gagnants*).

Alors, dépêchez-vous de cliquer sur le lien ci-dessous car vous n’avez que jusqu’au mercredi 6 décembre pour profiter d’une remise de 25%.

Avant de cliquer ci-dessous pour vous abonner par Paypal ou carte bancaire, merci de lire les conditions générales de vente et d’utilisation du service.

 




 

*Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

4 commentaires

  1. Sylvain dit

    Bonjour, et merci pour votre travail très pédagogique sur ce site.

    Vous présentez une stratégie de diagonal spread que vous dîtes utiliser souvent. Mais acheter un call très ITM d’échéance lointaine et vendre un call OTM d’échéance plus courte, cela revient quasiment au fait d’être long sur action, et de vendre des covered call. La question est donc : pourquoi s’embêter avec des stratégies (relativement) compliquées quand il y a plus simple?
    Est-ce parce qu’en achetant un call ITM, on mobilise moins de capitaux qu’en étant long sur action? C’est bien le cas, mais la contrepartie de cet avantage, c’est que le call acheté ne vaut plus rien après l’échéance, donc que la prime versée est définitivement perdue, alors que les actions peuvent encore être vendues. Donc le temps joue moins contre nous en étant long action qu’en utilisant la stratégie que vous présentez.

    • Paul de Celtinvest dit

      Bonjour Sylvain.

      Pourquoi la prime du Call acheté serait-elle perdue ?

      Prenez l’exemple sur mon Diagonal sur GILD. J’ai acheté le Call de Strike de $70. Si l’action finie au-dessus des $70 à l’expiration de mon option, le Call vaudra encore quelque chose.
      Pour que le Call acheté ne vaille plus rien, il faudrait que l’action finisse en-dessous du Strike acheté à l’expiration de l’option.

      En attendant, au lieu de dépenser ~$3675 pour acheter 100 actions GILD (avec un compte sur marge), je n’ai dépensé que $565.
      Le rendement sur un Covered Call ne sera que de quelques pourcents alors qu’avec un Diagonal il pourra être de quelques dizaines de pourcents.

      • Sylvain dit

        Merci de votre réponse.

        Disons que l’option demandera toujours de prendre une décision à l’approche de l’échéance : soit la vendre (et subir les coûts de transaction et du spread) soit l’exercer (et donc s’assurer d’avoir la marge disponible), alors qu’il est toujours possible de patienter avec des actions de façon à les vendre au moment choisi.
        Mais bien sûr, seule la valeur temps du call se perd à l’échéance, et c’est d’ailleurs un bon argument pour prendre, comme vous le faîtes, des call fortement dans la monnaie (dont la valeur temps sera beaucoup plus faible que ceux qui sont à la monnaie). Dans un diagonal, la valeur temps du call court terme vendu va s’épuiser très vite, alors que le call long terme acheté ne perdra rien ou presque.

        Concernant la différence de rendement, c’est en effet le gros avantage de l’usage d’options comme substitut de positions en actions.

        • Paul de Celtinvest dit

          Bonjour Sylvain,

          Vous avez bien résumé.

          Le Diagonal est aussi un très bon trade de remplacement des actions pour les petits comptes.
          En effet, quelqu’un qui aurait un compte de $10 000 ne pourrait faire que 2 Covered Call (2 lignes) comme vous le suggériez dans votre première intervention sur des sociétés comme AAPL et GILD (mes exemples).
          Alors qu’avec des Diagonal, il pourrait avoir 10 à 20 lignes différentes dans son protefeuille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *