Le ForexLe marché des changes communément appelé Forex, contraction de Foreign Exchange, est un marché énorme. Bien plus important que celui des actions, puisqu’il s’échange chaque jour l’équivalent de 5 000 milliards de dollars. Pour vous donner une image, il se traite donc sur le Forex, chaque jour, à peu près le PIB annuel du Japon !

 

Les devises sont échangées l’une contre l’autre à des taux de change qui varient en permanence. Une devise est toujours appairée à une autre. On parle par exemple de la paire EUR/USD. Les 2 premières lettres définissent le pays et la dernière lettre la monnaie. Exemple avec la paire USD/JPY => USD pour US (USA) + D (Dollar) et JPY pour JP (Japon) + Y (Yen). L’EUR de l’euro étant une exception.

En Forex, on exprime toujours une devise par rapport à une autre. C’est à dire que si le cours de cotation de l’EUR/USD est de 1.20, cela veut dire que 1€ équivaut à 1.20$. L’euro est la devise cotée au certain (puisque un euro fera toujours un euro) et le dollar est la devise cotée à l’incertain (puisque cette valeur est donné par l’offre et la demande du marché).

Le plus gros des échanges (+ de 50%) est concentré sur seulement 3 paires de devises: EUR/USD, USD/JPY et GBP/USD. Les plus gros intervenants sont bien entendus les banques, puis les hedge funds, les entreprises et en bon derniers, les particuliers. Bien que ceux-ci ont fortement progressé depuis les 10 dernières années. En effet, ils sont une véritables aubaines pour l’industrie des brokers qui l’ont bien compris…

En effet, le Forex est  attrayant. Il est relativement simple à comprendre, il est très liquide, ouvert 24h/24h, il n’y a pas de frais puisque souvent seul le spread sert à rémunérer le broker. Bref, il y a beaucoup d’avantages à trader le Forex. L’inconvénient (en tout cas moi, j’appelle ça un inconvénient), il y a un effet de levier complètement démesuré puisque certains brokers vont jusqu’à proposer des leviers de 400 pour 1. C’est à dire qu’avec seulement 100€, vous pouvez acheter l’équivalent de 40 000€ sur le marché des changes.

Ce fameux effet de levier est d’ailleurs responsable de récentes faillites. C’est pourquoi je ne le répéterai jamais assez:

  • Ne pas utiliser ou utiliser un très faible effet de levier
  • Se couvrir avec des options

 

Si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur le Forex, je peux vous conseiller ce livre pour en apprendre d’avantage sur le Forex.

Post Author: Paul de Celtinvest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *